Ruta Puig i Cadafalch. Mataró - Argentona
Adresse
Vente des billets :
Musée de Mataró
Carreró, 17-19
08301 Mataró
Lundi, mercredi et vendredi de 10 à 13 heures.

Horaires et visite
La Route Puig i Cadafalch à Mataró et Argentona comprend la visite guidée de divers édifices modernistes que le célèbre architecte a réalisés dans sa ville natale ainsi que dans la bourgade où il se rendait l’été en villégiature. À Mataró, on peut visiter la mairie, dont les lambris modernistes du Saló de Sessions sont particulièrement remarquables, la maison natale de l’architecte, le marché El Rengle, la boutique La Confianza, la Casa Parera, l’immeuble de La Beneficència ainsi que la Casa Coll i Regàs (occupée actuellement par la Fundació Caixa Laietana). De ce dernier bâtiment, qui est l’œuvre modernista la plus emblématique de Josep Puig i Cadafalch à Mataró, on ne visite que les salles « nobles ».
Ensuite, un autocar transporte les visiteurs jusqu’à Argentona, où l’on peut visiter la résidence d’été de la famille de l’architecte et homme politique, la Capella del Sagrament (chapelle du Saint-Sacrement) dans l’église paroissiale Sant Julià, l’extérieur de la maison seigneuriale de Can Calopa ainsi que la magnifique propriété de Can Garí, l’un des meilleurs exemples de l’architecture modernista de Josep Puig i Cadafalch.
Les parcours urbains de cette route se font à pied, alors que les déplacements d’une ville à l’autre sont faits en minibus. La capacité maximum pour cette route est de trente personnes et d’un minimum de vingt.
L’itinéraire se fait les premier et troisième week-ends de chaque mois (consulter les dates).
Horaire de la route : début à 10 heures et fin à 13 heures 30.
Langues : visite guidée en catalan, castillan, anglais, français et allemand
(à consulter).

Information
Pour l’information et les réservations du public en général, des écoles et des groupes, contacter : Actium Patrimoni Cultural, SL
Tél. : 639 566 887 (lundi, mercredi et vendredi de 10 à 13 heures)
Courriel : info@actiumweb.com

Comment y parvenir
Pour l’information et les réservations du public en général, des écoles et des groupes, contacter : Actium Patrimoni Cultural, SL
Tél. : 639 566 887 (lundi, mercredi et vendredi de 10 à 13 heures)
Courriel : info@actiumweb.com

Remarques
Les horaires peuvent subir des variations, il est donc conseillé de les vérifier à l’avance.
Prix et remise
Prix.
Adultes : 13,00 €.
Retraités et enfants de 6 à 12 ans : 9,75 €.

Itinéraire local (seulement Argentona ou seulement Mataró)
Adultes : 4,00 €.
Retraités et enfants de 6 à 12 ans : 3,00 €.

Remise de la Route du Modernisme : 15 % sur le tarif des adultes.

Descrition
Route Puig i Cadafalch

Parallèlement au Modern Style du reste de l'Europe et de l'Amérique, le Modernisme a représenté un fait social et culturel d'une grande importance, avec une énorme présence artistique qui s'est étendue à l'ensemble de la Catalogne entre le dernier tiers du XIXe siècle et le premier quart du XXe. Sur ce territoire, sa présence ne s'est pas limitée aux grandes villes sinon aussi aux petites villes, voire aux bourgades, telles que Mataró, Argentona, Canet de Mar, etc. qui, vu leurs caractéristiques historiques et sociales, devaient se constituer en espaces idoines pour ses manifestations.

L'architecture a été la forme la plus représentative de ces changements de style et de manière de vivre, étant donné qu'elle constituait, en même temps, un ensemble de
« modernités » très visibles, tant de caractère structurel que dans les arts appliqués.

La région du Maresme, au nord-est de Barcelone, a su s'incorporer avec un grand dynamisme dans un large éventail de secteurs productifs, principalement le textile, les dérivés du verre, la culture de la vigne et la fabrication des liqueurs, en même temps qu'elle devenait un lieu de villégiature estivale et de thermalisme pour la bourgeoisie catalane (thermes de Caldes d'Estrac ou sources d'eaux médicinales à Argentona). Cette zone attirait aussi les navigateurs et les commerçants qui revenaient des Amériques avec l'intention de s'établir définitivement dans leur lieu d'origine.

Les fils mêmes de la région, tels Josep Puig i Cadafalch, Eduard Ferrés i Puig, Emili Cabanyes ou Ignasi Mas i Morell, étaient les acteurs principaux des projets architecturaux du Modernisme, de même que d'autres, qui n'en étaient que des fils d'adoption, comme Lluís Domènech i Montaner ou Antoni M. Gallissà. Grâce aux commandes de particuliers qui allaient des résidences secondaires estivales aux bâtiments industriels (usines, caves, etc.), en passant par les boutiques, ou aux commandes publiques ou religieuses (mairies, marchés, écoles, abattoirs, dispensaires, églises, etc.), il émane de leurs œuvres un riche ensemble de typologies architecturales. Josep Puig i Cadafalch et Lluís Domènech i Montaner ont été deux des principaux artisans du Modernisme en Catalogne ; ils sont, entre autres choses, responsables du fait que le Maresme compte aujourd'hui l'un des patrimoines architecturaux les plus notables de ce mouvement. Au cours de l'année 2001, avec des activités diverses de différents domaines de la programmation culturelle, les communes de Mataró et d'Argentona, conjointement à la ville de Barcelone, ont commémoré l'année consacrée à Josep Puig i Cadafalch afin de faire découvrir sa personnalité ainsi que son œuvre.


Mataró

Le Saló de Sessions de la mairie (1893), La Riera, 48. En 1893, Puig i Cadafalch, alors architecte municipal de Mataró, réalisa le projet de remodelage de la salle des séances de la mairie. On remarquera la décoration de lambris du plafond qui entrecroise les poutres ornées d'écus, de symboles et d'emblèmes.

La maison natale de Puig i Cadafalch, El Carreró, 39. Maison à cour intérieure du XVIIIe siècle. Sur la façade, une plaque commémorative de 1967 rappelle qu'un célèbre fils de Mataró est né là. En 2001, à l'occasion de l'Année Puig i Cadafalch, on en a restauré la façade.

Le marché El Rengle (1891-1893), plaça Gran, s/n. Le projet de construction de l'édifice est l'œuvre de l'architecte municipal qui était alors Emili Cabanyes. Puig i Cadafalch fera, quant à lui, les travaux de réparation de la couverture semi-circulaire ornée d'un revêtement de pièces de céramique, de briques apparentes et de détails de fer forgé.
La Confianza (1894-1896), carrer de Sant Cristòfor, 10. Il s'agit d'une boutique qui a été inaugurée en 1896 sur la commande de Francesc Palomer. L'établissement était consacré à la vente de pâtes alimentaires et d'huile d'olive. L'ornementation des murs et du plafond de la boutique fait appel aux motifs végétaux et aux bordures décoratives, elle comporte aussi des présentoirs dotés de pinacles de style néogothique, une enseigne extérieure de fer forgé ornée de lettres modernistes, etc.

La Casa Parera (1894), Carrer Nou, 20. Il s'agit d'un bâtiment qui a été remodelé pour Miquel Parera i Partagàs. C'est une ancienne maison à cour intérieure de deux étages ornée de sgraffites aux motifs végétaux, de brique apparente, de fer forgé et d'éléments sculptés de style médiévalisant (consoles, écus et gargouilles).

La Beneficència (1894), carrer de Sant Josep, 9. La Casa de la Beneficència était située dans l'ancien couvent des carmélites de Sant Josep, occupé à l'époque par des conceptionnistes. Puig a rompu l'austérité des façades en ouvrant de grandes fenêtres qu'il a dotées de colonnes en corolle et de chapiteaux d'inspiration médiévale, d'éléments sculptés de style néogothique, ainsi que des blasons de Mataró et de la Catalogne.

La Casa Coll i Regàs (1896-1898), carrer d'Argentona, 55-57. Il s'agit d'une commande du chef d'entreprise, fils de Mataró, Joaquim Coll i Regàs. La demeure accueille de nos jours le siège de la Fundació Caixa Laietana, et c'est l'édifice le plus emblématique du Modernisme de Mataró. L'architecte voulait évoquer avec son bâtiment tout un programme iconographique et décoratif lui permettant de louer la figure de son client, prestigieux industriel du secteur textile.



Argentona

La résidence estivale de Puig i Cadafalch (1897-1905), plaça de Vendre, s/n. Il s'agit d'une demeure où l'architecte avait l'habitude de passer l'été depuis qu'il était enfant et qui lui a servi par la suite de refuge lors de son retour d'exil. Puig a ouvert les murs mitoyens pour faire communiquer les trois anciens logements et n'en faire qu'un seul. On remarquera les éléments modernistes tels que les créneaux, les sculptures, le trencadís des cheminées, cet assemblage de morceaux de carreaux de céramique de différents types et couleurs, etc.

La Capella del Sagrament (1896-1897), plaça de l'Església, 1. La nouvelle chapelle agrandie est de style néogothique. On y accède par une porte latérale de l'église de Sant Julià. La nef de la chapelle est de plan rectangulaire et l'abside de plan semi-hexagonal, la couverture est en voûte avec des arcs en lancette.

Can Calopa (1898), carrer de Riudemeia, 8. Il s'agit d'une grande demeure du XVIIe siècle, maison seigneuriale de quatre corps de bâtiment avec une couverture de tuile à quatre pans. Selon Lluís Bonet i Garí, Puig i Cadafalch aurait projeté les modifications qui ont donné un aspect éclectique à l'édifice.

La Casa Garí (1898), Camí de Sant Miquel del Cros, 9. Ancienne grande maison campagnarde catalane transformée, en seulement neuf mois, en château nobiliaire d'inspiration nordique pour en faire une résidence d'été. La transformation architecturale de la main de Puig i Cadafalch était une commande de Josep Garí i Cañas. Can Garí est devenue un véritable palais doté d'un grand luxe et, évidemment, de toutes les commodités (théâtre, jardins, lac, etc.), donnant l'image d'une solide maison fortifiée, avec ses deux tourelles orientées au sud et une tour adossée dotée d'une horloge solaire en sgraffite sur le mur.

La Torre d'Aigües del Cros (1900), av. Molí de les Mateves, s/n. Il s'agit d'un château d'eau de construction circulaire en forme de cheminée, fait de brique de terre cuite et terminé par une couverture de tuile décorée de trencadís. Cette tour fournissait l'eau à la propriété de Can Garí.

L'autocar ramène les visiteurs à Mataró. La route se termine à la plaça de les Tereses.

Mairie d'Argentona
Mairie de Mataró
Actium Patrimoni Cultural, SL