Casa Lleó Morera
Adresse
MAISON LLEÓ MORERA. Passeig de Gràcia, 35.
Description
Visite guidée: www.casalleomorera.com . Lluís Domènech i Montaner se chargea en 1905 des travaux de modification de cette maison construite en 1864 par la Sociedad Fomento del Ensanche afin de l'améliorer et de la redécorer pour ses nouveaux propriétaires, la famille Lleó Morera. Le plus proche du style Renaissance des architectes de la Barcelone modernista parvint à conjuguer dans la Casa Lleó Morera, œuvre petite voire modeste, l'effort créateur d'un nombre considérable d'artistes et d'artisans qui, travaillant en étroite collaboration, parvinrent à offrir une surprenante et presque miraculeuse unité finale, dans le plus pur style floral de Domènech i Montaner. Ainsi, la Casa Lleó Morera présente, depuis le vestibule et en passant par l'escalier, l'ascenseur et l'étage principal, l'un des ensembles les plus riches et les mieux conservés des arts appliqués du Modernisme : mosaïques, verrières, marqueteries, dallages, sculptures, etc. À l'étage noble du bâtiment se trouve, précisément, l'un des grands trésors du Modernisme barcelonais : une monumentale verrière de l'entreprise d'Antoni Rigalt (Rigalt, Granell i Cia) qui occupe un pan de l'ancienne salle à manger principale de la maison et qui représente une bucolique scène rurale. La même pièce présente huit panneaux de céramique avec des figures de porcelaine en relief sur lesquels l'artiste Eusebi Arnau sculpta une berceuse, La dida de l'infant rei (La nourrice de l'enfant roi). Sur la façade, on remarquera tout spécialement les travaux du sculpteur Arnau, mais les cariatides des arcs du rez-de-chaussée ont été mutilées dans les années quarante en même temps que d'autres détails ornementaux afin qu'une boutique pût installer ses vitrines. Le rez-de-chaussée a été partiellement restauré en 1992 grâce à des photographies et d'autres documents de l'époque. Au MNAC (34), on peut contempler des éléments de l'architecture intérieure de l'étage principal, œuvres de l'ébéniste Gaspar Homar. Parmi les meubles, éclairages et tapis, on remarquera un gigantesque sofa-placard de marqueterie.